Mésentente chez les Mbappé, Kylian prend ses responsabilités et scelle son avenir

Kylian Mbappé compte quitter le PSG cet été pour rejoindre le Real Madrid, malgré l’avis de ses parents, convaincus que l’offre parisienne est la meilleure.

Dans la famille Mbappé, ce ne sont pas les parents qui ont le dernier mot. Une situation qui rappelle celle de Neymar, dont le père voulait absolument qu’il reste au FC Barcelone en 2017, mais le joueur brésilien avait décidé qu’il voulait être la grande star du PSG, et avait donc rejoint Paris contre l’avis de son père et conseiller. C’est ce qui est en train de se passer concernant l’avenir de Kylian Mbappé. Sa mère avait déjà, à l’automne, fait savoir qu’elle garderait toujours ouverte la possibilité pour son fils de continuer au Paris SG, où il est bien entouré, bien traité, bien payé au sein d’une équipe extrêmement compétitive.

Son père, Wilfried, a lui aussi fait son choix récemment, préférant finalement le projet du PSG, avec notamment des moyens financiers colossaux pour créer une équipe capable de dominer l’Europe. Mais actuellement, c’est Kylian Mbappé qui en est le grand leader, le joueur pour qui Nasser Al-Khelaïfi et l’Emir du Qatar multiplient les offres sans parvenir à le convaincre. La tendance est toujours à un départ, tout simplement parce que Kylian Mbappé suit pour le moment surtout les conseils de son avocate, Delphine Verheyden, pour qui la suite de sa carrière passe forcément par une arrivée au Real Madrid. Et selon le média espagnol ABC, c’est cette avocate qui est bien aux manettes de la carrière de Kylian Mbappé.

Et ce dernier est convaincu qu’il s’agit du bon choix. Le projet convaincant présenté par le PSG n’a donc pas beaucoup de poids, même s’il a séduit les parents de l’attaquant français. Mais ces derniers ne pèsent pas bien lourd depuis deux ans, date à laquelle Delphine Verheyden a pris les commandes de la carrière du champion du monde 2018. Et même la double confrontation face au Real Madrid, ne semble pas capable de faire évoluer cet état d’esprit qui anime le numéro 7 du Paris SG.

En Espagne en tout cas, les médias et les suiveurs de la Maison Blanche sont persuadés que les dirigeants parisiens n’ont plus aucun pouvoir sur sa carrière, et que les offres financières de Nasser Al-Khelaïfi ne sont pas capables de perturber la volonté du joueur de rejoindre le Real Madrid. De son côté, le PSG ne perd pas totalement espoir, même s’il faut bien reconnaitre que, plus le temps passe, et plus Mbappé se dirige vers un départ libre pour zéro en fin de saison. Une issue qui ferait mal aux dirigeants parisiens, que ce soit sur le plan financier ou bien du prestige, car le Paris SG n’est clairement pas habitué à perdre ses meilleurs joueurs depuis l’arrivé de QSI en 2011.

Articles liés